Ordre des Experts-Comptables
29 novembre 2019 - Expertise comptable

Pourquoi digitaliser la gestion des stocks en pharmacie ?

Les pharmaciens accusent un net retard si on les compare à d’autres commerçants et même à d’autres professionnels de santé. Ils ne se sentent pas vraiment concernés par la révolution digitale en cours. Pourtant, le patient – de plus en plus mobile, informé et connecté – attend de son pharmacien davantage de services numériques.

En réponse aux attentes de la patientèle, passer progressivement à l’officine 3.0 peut prendre plusieurs formes : la création d’un site internet, le lancement d’un site de e-commerce, la digitalisation de l’officine de façon à proposer systématiquement des produits associés aux achats, la vente d’objets de santé connectés, … L’objectif est d’optimiser la relation-patient, de ré-enchanter l’expérience client et de revaloriser votre rôle de professionnel de santé.

Et pour améliorer la gestion du back office, utiliser des robots pour acheminer les boîtes au comptoir et digitaliser l’inventaire produits optimisent à la fois la satisfaction client grâce au temps gagné et la gestion du stock, en gérant mieux les dates de péremption, en identifiant les dysfonctionnements, en garantissant un meilleur contrôle et en augmentant les bénéfices de l’officine.

D’un point de vue comptable, la digitalisation de la gestion de stock est un réel atout pour réaliser l’inventaire de bilan de pharmacie, exercice indispensable pour clôturer le bilan. Il en va de même pour l’inventaire de cession, opération spécifique au rachat d’une pharmacie, qui consiste en l’évaluation des stocks à leur juste valeur, suite à la signature d’un contrat entre les trois parties, le chiffrage étant effectué selon la norme ODIP.