Ordre des Experts-Comptables
1 juin 2021 - Actualité

Prolongation des aides à l’embauche des jeunes salariés et des alternants

Bonne nouvelle pour les jeunes de moins de 26 ans en recherche d’emploi et pour les entreprises. Les aides exceptionnelles à l’embauche des jeunes et au recrutement d’alternants sont prolongées de plusieurs mois, après un premier prolongement déjà effectué jusqu’à fin mars 2021. L’objectif : favoriser les embauches en CDI, CDD et en contrat d’alternance.

Bénéficiez de 4 000 euros d’aide sur un an…

Pour l’aide à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans (1.000 euros par trimestre de contrat pendant un an au maximum), il est prévu de la prolonger jusqu’au 31 mai prochain. 

Toutes les entreprises, quels que soient leur secteur d’activité et leur taille, peuvent bénéficier de ces aides exceptionnelles lorsqu’elles remplissent les conditions cumulatives suivantes :

– recruter un jeune de moins de 26 ans entre le 1er août 2020 et le 31 mai 2021 (les renouvellements de contrat débutés avant cette période ne sont pas éligibles),

– réaliser un contrat en CDI, en CDI intérimaire ou en CDD pour une durée de 3 mois minimum,

– ne pas avoir effectué de licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020

– rémunérer le jeune salarié à un salaire inférieure ou égale à 1,6 SMIC 

Attention, ces aides ne sont pas cumulables avec une autre aide de l’Etat liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi (parcours emploi compétences, contrat initiative emploi, aide au poste, aide à l’alternance, emploi franc, etc.) au titre du salarié concerné.

… ou d’une aide pouvant atteindre 8 000 euros

Pour les aides aux contrats d’apprentissage et aux contrats de professionnalisation (8.000 euros pour un apprenti majeur, 5.000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans), elles sont prolongées jusqu’au 31 décembre 2021. 

Toutes les entreprises de moins de 250 salariés peuvent en bénéficier sans condition.

Pour celles de plus de 250 salariés, elles doivent respecter l’une des 2 conditions suivantes :

– atteindre au moins 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle,

– atteindre au moins 3 % d’alternants (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) et avoir connu une progression de 10 % d’alternants.

Le Cabinet Figeco Torres est à votre disposition pour vous accompagner dans les démarches à suivre !